Les chantiers qui attendent le gouvernement Aziz Akhannouch

Les chantiers qui attendent le gouvernement Aziz Akhannouch




La formation du nouveau gouvernement constitue la priorité du moment pour le leader du Rassemblement national des indépendants (RNI). Dans ce sens, Aziz Akhannouch a lancé lundi des consultations pour sortir la liste de la nouvelle équipe qui doit faire face à une série de défis.




Nombreux sont les défis et enjeux qui attendent la nouvelle coalition qui sera formée dans les tout prochains jours. Il s’agit entre autres de la sortie de cette crise de pandémie du Covid-19, la relance de l’économie, l’atteinte de la croissance attendue, la lutte contre les inégalités actuelles causées par la pandémie.

Le nouveau gouvernement mettra à profit la feuille de route royale et les bases des grandes réformes annoncées par le Roi, pour atteindre ses objectifs. Ce nouveau gouvernement qui sera dirigé par Aziz Akhannouch, procédera également à l’amendement de la loi de finances 2022 et devra faire face aux problèmes liés à la santé, à l’éducation, à l’emploi…




Il devra également faire face aux problèmes liés à l’économie informelle, au soutien à l’investissement, à la révision du système fiscal et à l’accompagnement des grands projets déjà lancés dont la marque «Made in Morocco», et autres.

Pour Khalid Achibane, chercheur en économie, « la priorité sera donnée aux dossiers de l’éducation, de la santé et de l’emploi », précisant qu’en plus de mettre de l’ordre dans l’économie, la nouvelle coalition se chargera également du problème de la création d’emplois. De son côté, Khalid Fathi, professeur à la faculté de médecine et de pharmacie et chercheur en politiques de santé, pense que «le prochain projet mondial est la santé».




Il a souligné dans le même contexte que « le Maroc a lancé de grands plans stratégiques, qui sont le nouveau modèle de développement, en plus du projet de protection sociale lancé par le roi Mohammed VI ».

Il faut noter qu’en dehors de ces multiples défis auxquels le nouveau gouvernement doit faire face, le RNI a déjà élaboré son propre programme basé sur cinq engagements et 25 projets dont la création de revenus pour les personnes de plus de 65 ans, l’instauration des soins de santé gratuits et d’une assurance maladie pour les nécessiteux, la généralisation de la couverture santé pour les travailleurs, l’ouverture du droit de pension à tous les travailleurs, même du secteur informel et bien d’autres projets.