Agression sexuelle filmée à Tanger: la victime retire sa plainte

Agression sexuelle filmée à Tanger : La victime renonce à son droit de poursuivre les quatre mineurs




La jeune fille victime de harcèlement sexuel dans le quartier Boukhalef à Tanger, a décidé de retirer sa plainte contre son agresseur et les trois personnes impliquées dans cette affaire.




Selon Tanja7 et Tanja24, la décision de cette jeune femme intervient après que les quatre accusés ont été déférés devant le procureur général du roi, qui a transféré le dossier au tribunal de première instance de Tanger.

Mais devant le parquet, la jeune femme a accepté de renoncer à son droit légal de poursuivre ses agresseurs, assure-t-on.

Les quatre prévenus ont été impliqués dans cette affaire d’agression et de harcèlement d’une jeune fille alors qu’elle se trouvait sur la voie publique, dans le quartier Boukhalef à Tanger.

L’agression, qui a été documentée et publiée sur les réseaux sociaux a créé une polémique, plusieurs internautes dénonçant ces images.

La police, qui a ouvert une enquête, a d’abord identifié puis arrêté les mineurs soupçonnés d’avoir filmé l’agression et de l’avoir publiée sur les réseaux sociaux, avant d’interpeller le principal suspect.

Les quatre prévenus ont été placés en garde à vue.

Avant son arrestation, le principal suspect a également publié une vidéo dans laquelle il dénonce la diffusion des images documentant l’agression et présente ses excuses auprès des Marocains.