Algésiras: la police espagnole, la DEA et la DGSN démantèlent un réseau de trafic de drogues

Algésiras: la police espagnole, la DEA et la DGSN démantèlent un réseau de trafic de drogues




La police nationale espagnole, dans le cadre d’une opération conjointe menée avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) du Maroc et la Drug Enforcement Administration (DEA) des États-Unis, a démantelé un réseau de trafic de drogues à Algésiras. Plus de huit tonnes de haschich marocain ont été saisies et cinq personnes dont un Marocain arrêtées lors de l’opération.




Les cinq personnes ont été arrêtées en tant que membres d’une organisation criminelle spécialisée dans le trafic de drogues et notamment du haschich, du Royaume du Maroc vers l’Europe via le port d’Algésiras.

L’enquête ouverte par la police il y a six mois, a permis de découvrir qu’un réseau de narcotrafiquants faisait parvenir régulièrement du haschich à ses clients européens, par ses contacts au Royaume du Maroc.

Dans ce cadre, les membres du réseau utilisaient un camion qu’ils transportaient sur un ferry entre Tanger et Algésiras, informe Cadenaser. Les agents, après avoir identifié le camion, ont mis en place un dispositif au port d’Algésiras.

Ceci afin de connaître la destination de la drogue importée et d’identifier et appréhender les acteurs de ce trafic mené depuis la localité Pontevedra de Cambados (Galice).

Ce qui a permis de connaître l’heure d’arrivée du bateau transportant le camion et d’identifier son conducteur, un Marocain originaire de la ville de Tanger.




La police a ainsi suivi le camion jusqu’à sa destination, une propriété située à la périphérie de la ville.

Sur les lieux, les agents ont vu trois personnes décharger du camion diverses boîtes ressemblant à des ballots de résine de cannabis. Quelques minutes plus tard, ils ont procédé à l’arrestation d’une personne qui était sortie de la propriété.

Un autre membre du réseau, qui se trouvait à l’intérieur, a été aussi arrêté alors qu’il tentait de s’enfuir.

Les agents ont ensuite sécurisé la propriété dans laquelle ils ont arrêté un couple et saisi une importante quantité de résine de cannabis marocain évaluée à 8 200 kilogrammes, ainsi qu’une arme à feu avec des munitions, un fusil de chasse chargé, un camion, deux voitures, plusieurs téléphones portables et des appareils informatiques.

Un cinquième membre du réseau a été interpellé plus tard alors qu’il tentait de quitter le pays en passant par le poste frontière d’Algésiras.