2 universités marocaine et israélienne s’unissent

Deux universités marocaine et israélienne s’unissent




L’Université Internationale de Rabat (UIR) au Royaume du Maroc et l’Université Ben Gourion du Néguev (BGU) en Israël vont collaborer dans les domaines de la recherche et d’enseignement. Dans ce sens, les deux parties ont signé un partenariat.




La cérémonie de signature du partenariat entre l’Université Internationale au Royaume du Maroc (UIR) à Rabat et l’Université Ben Gourion du Néguev (BGU) en Israël s’est déroulée via Zoom en raison de la pandémie de covid-19. «

Nous avons hâte que le Covid-19 se calme pour pouvoir nous rencontrer en personne, à Rabat et à Be’er Sheva. En attendant, nous sommes ravis que la collaboration académique ait commencé », ont déclaré les nouveaux partenaires.

Dans le cadre de ce partenariat, les deux universités doivent faciliter la coopération savante et scientifique par la recherche conjointe ainsi que par l’enseignement et par la mobilité des étudiants dans les domaines des sciences sociales et naturelles, ainsi que des sciences humaines.




Autres domaines de coopération : la recherche sur le patrimoine culturel des Juifs marocains en anthropologie, histoire, sociologie et économie.

Dans ce sens, il est prévu une rubrique dénommée « Personnes de la région MENA » (MENA — Moyen-Orient et Afrique du Nord). Les deux entités organiseront par ailleurs un atelier conjoint pour discuter des sujets tels que le spiritualisme, l’agriculture, le foncier, l’ethnicité et les héritages du royaume du désert appelés « Oasis au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, une utopie écologique ».

Avant l’UIR, l’Université Ben Gourion du Néguev (BGU) avait signé un partenariat avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) sur des projets de recherche scientifique autour du développement durable.