Normalisation avec Israël: les États-Unis appellent d’autres pays arabes à suivre la voie du Maroc

Normalisation avec Israël: les États-Unis appellent d’autres pays arabes à suivre la voie du Maroc




Lors de la célébration du premier anniversaire des accords d’Abraham, le secrétaire d’État, Antony Blinken, a appelé d’autres pays arabes à marcher dans le sillage des Émirats arabes unis, de Bahreïn, du Soudan et du Maroc en normalisant leurs relations diplomatiques avec Israël.




« Nous encouragerons davantage de pays à suivre la voie des Émirats, de Bahreïn et du Royaume du Maroc », a lancé le chef de la diplomatie américaine lors d’une réunion virtuelle avec ses homologues de ces trois pays. […]

Nous voulons élargir le cercle de la diplomatie pacifique. » Selon lui, c’est dans l’intérêt des pays de la région et du monde qu’Israël soit traité comme tous les autres pays.

Sous l’égide de l’ancien président américain, les Émirats arabes unis et Bahreïn avaient normalisé leurs relations avec l’État hébreu, le 15 septembre 2020.

Le Soudan et le Royaume du Maroc leur ont emboîté le pas. Le royaume avait rétabli ses relations avec Israël le 10 décembre 2020 en échange de la reconnaissance américaine de la souveraineté du Royaume du Maroc sur son Sahara.

L’administration Biden est déterminé à poursuivre ce chantier entamé sous l’ancien président américain Donald Trump.

« Ce gouvernement va continuer à développer les efforts couronnés de succès du gouvernement précédent, pour continuer de faire avancer la normalisation », a assuré Antony Blinken.