France: une filière de migration depuis le Maroc avec des visas chinois démantelée

France : Démantèlement d’une filière de migration depuis le Maroc avec de vrais visas chinois




La police aux frontières corse a annoncé ce lundi 20 septembre avoir mené a bien une opération de lutte contre l’immigration clandestine, après enquête longue de trois ans sur les têtes d’un réseau marocains qui faisait, en échange de 8 000 euros (84 300 dirhams), venir des Marocains en Europe à l’aide d’un vrai visa chinois ou thaïlandais.




La police avait longuement suivi les responsables du réseau pour comprendre leur mode opératoire, apprend-on du journal Le Monde, notamment en les mettant sur écoute.

Une source policière a confié au journal: «On est partis d’un clandestin interpellé en Corse, puis en tirant le fil on est tombés sur une filière au mode opératoire encore jamais mis au jour.»

Ce mode opératoire assez surprenant consistait à apposer sur les passeports des ressortissants marocains un vrai visa chinois ou thaïlandais, mais les voyageurs mettaient fin à leur voyage pendant leur escale à Francfort en Allemagne pour déposer une demande d’asile.

Ce qui leur permettait d’entrer sur le territoire européen sans visa délivré par un pays membre, plus difficile à obtenir.

En 18 mois, 195 sans-papiers seraient entrés en Europe de cette manière, pour rejoindre la France, l’Italie ou l’Espagne avec des complices du réseau, soit un pactole de 1 560 000 euros (16,4 millions de dirhams) pour les passeurs.

L’enquête a pu établir que ces visas étaient, pour certains, obtenus «grâce à des contacts en préfecture de Seine-et-Marne». 11 personnes ont été placées en garde à vue et 8 d’entre elles, dont 4 français, ont été mises en examen.