Maroc: hausse considérable du trafic commercial international

Maroc: hausse considérable du trafic commercial international




L’Office national des aéroports (ONDA) indique que le trafic commercial international a enregistré une hausse considérable au cours de la période allant du 15 juin au 31 août 2021. En tout, plus de 3,5 millions de passagers accueillis à travers 31 202 vols internationaux.




Le trafic international commercial des aéroports marocains a ainsi récupéré 65% des passagers et 77% du mouvement par rapport à la même période en 2019, précise l’ONDA dans son bilan.

En tout, 1 457 154 passagers internationaux (taux de récupération de 58% comparé au trafic de 2019) sont arrivés à l’aéroport Casablanca-Mohammed V tandis que 565 680 passagers (46%) sont descendus d’avion à l’aéroport de Marrakech, détaille l’office.

Quant aux taux de récupération, ils sont de 133% pour Tétouan, 127% pour Nador (127%), 114% pour Tanger, 106% pour Al Hoceïma et 105% pour Oujda.




S’agissant du trafic avec le continent européen et l’Amérique du Nord, les taux de récupération sont respectivement de 74% et 65%, par rapport au trafic de 2019.

Durant le mois d’août, le trafic international commercial des aéroports marocains a récupéré 82% du trafic passagers de 2019.

Ce taux rivalise avec celui des pays du bassin méditerranéen, notamment la France (70%), l’Espagne (68%) et la Turquie (76%), relève l’Office national des aéroports. Avec 75 liaisons aériennes proposées, l’aéroport Casablanca-Mohammed V se hisse en première position en matière de connectivité.




En matière de connectivité, l’aéroport Casablanca-Mohammed V (75) est suivi par l’aéroport de Marrakech (58), l’aéroport de Fès (34), l’aéroport de Tanger (28) et l’aéroport de Nador (18).

En ce qui concerne le trafic mouvements d’avions, l’aéroport Mohammed V connaît une amélioration de 41% de ce trafic, l’aéroport Marrakech Ménara (16%) et l’aéroport Tanger Ibn Batouta (10%).

Selon l’office, ces performances s’expliquent par l’évolution importante du trafic aérien, suite aux hautes instructions royales qui ont accompagné le lancement de l’opération Marhaba 2021.