L’Algérie ferme son espace aérien aux avions marocains

L’Algérie a décidé de fermer immédiatement son espace aérien aux avions marocains




Près d’un mois après la rupture de ses relations diplomatiques avec le Royaume du Maroc, l’Algérie a décidé de «fermer immédiatement» son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain, dès ce mercredi 22 septembre 2021.




L’Algérie a décidé de « fermer immédiatement l’espace aérien algérien pour tous les avions civils et militaires marocains, ainsi que ceux portant un numéro d’immatriculation marocain, à compter d’aujourd’hui », indique un communiqué de la présidence algérienne.

Le 24 août dernier, le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra avait annoncé que l’Algérie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec le Royaume du Maroc.

Alger reproche notamment à Rabat le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle », les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères lors de sa visite historique à Rabat, des anciens incidents, comme la profanation du drapeau algérien au consulat de Casablanca en 2013.

De son côté, Rabat dit avoir « pris note » de cette « décision unilatérale ».