Le Maroc toujours classé comme « pays à haut risque » par l’Allemagne

Le Maroc toujours classé en « zone à haut risque » par l’Allemagne




Le Royaume du Maroc est toujours considéré et classé par l’Allemagne comme pays à haut risque. En tout, 14 pays et territoires, dont l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud quittent sa liste rouge.




L’Allemagne a remis à jour sa liste des « pays à haut risque », d’où un séjour de plus de 10 jours entraine des mesures sanitaires sévères à l’arrivée dans les aéroports allemands (dont une quarantaine à la maison de 10 jours pour les non-vaccinés), le 19 septembre, rapporte Air Journal.

Le Maroc est toujours considéré comme pays à haut risque.

Quelque 68 autres pays (dont certains pour quelques zones ou régions seulement) figurent sur la même liste. Il s’agit entre autres de la France – en raison de la situation en Provence-Côte d’Azur, Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Guyane, et Polynésie.

Il s’agit également de l’Algérie, de l’Arménie, d’Haïti, des Pays-Bas (uniquement pour les Antilles néerlandaises), du Sénégal, des Seychelles, de la Tunisie, du Royaume-Uni (territoires d’outre-mer inclus) ou encore des États-Unis.

Au total, 14 pays et territoires, dont l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud et l’Algarve au Portugal, quittent sa « liste rouge » des nations les plus affectées par la pandémie de Covid-19, tandis que sept autres dont plusieurs îles des Caraïbes, rejoignant en particulier le sud-est de la France et les Outre-mer y sont désormais classés.