Maroc-Espagne: la reprise des relations diplomatiques est imminente

Maroc-Espagne: la reprise des relations diplomatiques est imminente




L’Espagne et le Royaume du Maroc s’activent pour la reprise de leurs relations diplomatiques, après quatre mois de crise provoquée par l’arrivée en Espagne du leader du Front Polisario, Brahim Ghali. Dans ce cadre, le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a eu un premier échange téléphonique avec son homologue marocain, Nasser Bourita.




Les ministres des Affaires étrangères espagnol et marocain ont échangé mercredi par téléphone et ont convenu de se rencontrer très prochainement.

Le ministre Albares, présent à l’Assemblée générale des Nations Unies à New-York, n’a pas pu échanger physiquement avec Nasser Bourita qui est resté au Maroc en raison de la formation en cours d’un nouveau gouvernement, rapporte El Correo.

Cette rencontre virtuelle marque une étape importante dans la reprise des relations diplomatiques, en attendant la visite officielle du ministre Albares au Maroc et la tenue de la rencontre de haut niveau.

Le ministre Albares affirmait mi-juillet, lors de sa prise de fonction, qu’il travaillera à « renforcer les relations avec le Maroc, un grand ami et partenaire ».

L’objectif final pour lui, au-delà de la reprise des relations diplomatiques, étant de définir de nouvelles bases de coopération.