Maroc: les villes où les prix ont augmenté; les villes où les prix ont baissé

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)




L’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 0,8% au cours du mois d’août 2021, comparé au même mois de l’année dernière, mais en stagnation par rapport à juillet.




Selon le Haut-Commissariat au plan (HCP), l’indice des prix à la consommation a connu une stagnation par rapport au mois précédent, dû au à la baisse de 0,4% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,4% de l’indice des produits non alimentaires.

En glissement annuel, l’indice des prix à la consommation a toutefois connu une progression de 0,8% au cours du mois d’août, conséquence de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 2,0% et de la baisse de celui des produits alimentaires de 1,0%.

Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,4% pour la “communication” à une hausse de 6,1% pour le “Transport”.

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatils et les produits à tarifs publics, a connu au cours du mois d’août 2021 une augmentation de 0,2% par rapport au mois de juillet 2021 et de 1,7% comparé à un an auparavant.

Les hausses les plus importantes de l’indice des prix à la consommation ont été enregistrées à Agadir avec 1%, à Al-hoceïma avec 0,9%, à Errachidia avec 0,6%, à Marrakech avec 0,5% et à Tanger avec 0,4%, précise le Haut-Commissariat au plan.

Il note qu’en revanche, des baisses ont été constatées à Kénitra avec 0,7%, à Rabat et Settat avec 0,4% et à Fès et Safi avec 0,2%.