Algérie: Amar Belani menace de recourir à plus de mesures contre le Maroc

Algérie : Amar Belani menace de recourir à d’autres mesures contre le Maroc




Amar Belani, haut diplomate algérien, a déclaré ce vendredi que l’Algérie pourrait recourir à plus de mesures et à l’escalade dans son différend avec le royaume du Maroc.




Dans une déclaration relayée par l’agence Reuters, le diplomate récemment nommé «envoyé spécial au Sahara occidental et au Maghreb» a menacé que son pays prendra «de nouvelles mesures» après avoir rompu les liens diplomatiques avec le Maroc et fermé l’espace aérien aux avions du Royaume du Maroc.

Amar Balani a déclaré à Reuters qu’«il n’est pas possible d’exclure le recours à des mesures supplémentaires», sans préciser la nature de ces mesures qui pourraient être à l’étude.

Les relations entre les deux voisins ne sont pas bonnes depuis des décennies, et l’Algérie et le Maroc ayant fermé leurs frontières depuis 1994.

Les relations entre le Royaume du Maroc et l’Algérie se sont toutefois encore détériorées avec l’escalade du différend du Sahara occidental l’année dernière.

Récemment, l’Algérie a indiqué qu’elle ne renouvellerait pas un contrat de fourniture de gaz et a annoncé, mercredi, avoir fermé son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains, deux mesures décrites par des sources marocaines comme ayant «peu d’effet», poursuit l’agence britannique.

Pour le haut diplomate algérien Amar Belani, «l’Algérie sera très vigilante et fera preuve d’une fermeté absolue afin de protéger son territoire national».