Casablanca: 2 infirmières arrêtées pour vaccinations fictives

Casablanca : arrestations de 2 infirmières pour des vaccinations fictives




À peine le pass sanitaire instauré et le contrôle des tests PCR renforcé, que certains s’illustrent déjà dans la vaccination fictive au Maroc. Deux infirmières ont été épinglées à Casablanca pour leur implication active dans cette pratique frauduleuse.




Les deux infirmières stagiaires ont été arrêtées par les éléments de la police judiciaire de la préfecture de Hay Mohammedi Aîn Sebaâ, sur un site de vaccination contre le Covid-19.

Elles simulaient l’injection du vaccin à des personnes qui ne voulaient pas se faire vacciner.

C’est un réseau très organisé depuis l’accueil, l’enregistrement et l’injection de la dose de vaccin.

Et le même jeu est mis en place jusqu’à l’obtention du pass vaccinal en contrepartie d’une certaine somme d’argent, rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.

La police a été saisie par le médecin chef du site de vaccination qui, surpris par la forte affluence, a commencé par mener sa propre enquête.

En réalité, les premières personnes qui ont réussi à avoir de façon frauduleuse leur pass vaccinal, ont fait circuler l’information.




Résultat, de nombreuses personnes ont pris d’assaut le site de vaccination pour bénéficier de leur pass sanitaire sans être vaccinées.

Une fois saisie, la police a mené une surveillance qui a permis de surprendre en flagrant délit les deux infirmières. Après leur arrestation, poursuit le journal, une enquête a été ouverte.

Ceci sous la supervision du parquet compétent afin d’interpeller toutes les personnes impliquées dans cette affaire.

La police n’écarte pas la possibilité de l’existence du même réseau sur d’autres sites de vaccination à Casablanca ou ailleurs.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le réseau de la vaccination fictive serait mis sur pied par les mêmes personnes qui falsifiaient les résultats des tests PCR au profit de personnes désireuses de voyager à l’étranger ou entre les villes durant la période marquée par les mesures de restrictions sanitaires.