L’Algérie met en garde le Maroc

L’armée algérienne met en garde le Maroc




Le Royaume du Maroc est toujours dans le viseur de l’Algérie. Son armée a adressé une mise en garde à Rabat qui se serait lancé « dans une guerre déclarée contre » Alger.




Dans son éditorial, la revue El Djeich a attaqué une fois de plus le Royaume du Maroc. Les graves actes d’«  hostilité  » et la propagande que le royaume mène contre l’Algérie et l’ANP prennent « la forme d’une guerre déclarée sur les plateformes des médias sociaux, les chaînes de télévision et les pages de journaux », fait remarquer l’auteur de l’article. Il affirme que cette propagande tente en vain d’ébranler le pays, d’attenter à sa souveraineté, de saper l’unité du peuple ainsi que son intégrité territoriale afin de créer un climat susceptible d’entraîner la déstabilisation de toute la région du Maghreb. La vigilance de l’Algérie a permis d’y faire face « avec la plus grande retenue.




Ceci conformément au principe de bon voisinage qu’il observe vis-à-vis de son environnement immédiat », souligne l’éditorialiste, notant que ces « hostilités et d’autres », telles que la tentative d’inonder le pays de drogue, l’espionnage, la propagande destructrice, les accusations émanant d’officiels marocains ou encore la tribune offerte aux sionistes pour lancer des menaces contre l’Algérie depuis le sol marocain, sont intervenues en réaction à la ferme et indéfectible position de principe d’Alger quant à la nécessité d’une solution juste à la question sahraouie. Pour contrer ces «hostilités», l’ANP ne cesse de « renforcer ses facteurs de force », fait savoir El Djeich.