Le Maroc candidat pour accueillir l’usine de Moderna en Afrique

Le Royaume du Maroc candidat pour accueillir l’usine de Moderna en Afrique




Le laboratoire américain Moderna envisage de construire en Afrique une usine de production des vaccins à ARNm. Le Royaume du Maroc pourrait être le pays qui accueillerait cette nouvelle plateforme, dont l’installation en Afrique pourrait régler le problème de retard dans la livraison des vaccins.




C’est dans une note publique que Moderna a annoncé sa volonté d’installer une usine qui va produire 500 millions de doses du vaccin ARN messager en Afrique.

Mais le laboratoire est resté silencieux sur le pays qui va accueillir cette unité de production dont la construction va coûter 500 millions de dollars.

Le géant américain entend jouer sa partition pour accélérer la campagne de vaccination anti-Covid-19 en Afrique.

« Nous prévoyons de fabriquer notre vaccin Covid-19 ainsi que des produits supplémentaires au sein de notre portefeuille de vaccins à ARNm dans cette installation », a déclaré Stéphane Bancel, PDG de Moderna.

Il a souligné que les 500 millions de doses de départ seront revus à la hausse en 2022.

La sélection des candidats crédibles sera lancée d’ici quelques jours selon les responsables, et le Royaume du Maroc, grâce à ses acquis dans le domaine, reste un candidat assez sérieux.

Les autorités marocaines se sont lancées en collaboration avec Sinopharm.

Un projet très avancé puisqu’en décembre, les premiers vaccins seront produits et l’objectif est d’aller vers les autres vaccins qui participent à la lutte contre le Covid-19.