Le discours royal, un appel adressé aux forces vives de la nation

Le discours royal, un appel adressé aux forces vives de la nation pour la poursuite des efforts stratégiques de développement




Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture de l’année législative est un appel adressé aux forces vives de la nation pour la poursuite des efforts stratégiques et la mise en branle du nouveau modèle de développement tel que voulu par le Souverain, a affirmé le président de l’Université Sultan Moulay Slimane (USMS), Nabil Hmina.

Nabil Hmina





Le Maroc entre dans une phase nouvelle qui requiert une opiniâtre vigilance et un engagement absolu d’autant plus que le dernier scrutin a consacré la victoire du choix démocratique fait par le Maroc, a indiqué M. Hmina dans une déclaration à la MAP.

Le discours royal a mis l’accent sur une vision ambitieuse et volontariste de poursuivre le processus de développement et relever les défis extérieurs, a précisé M. Hmina, rappelant que le discours royal trace une feuille de route pour l’action gouvernementale et parlementaire portant sur trois volets primordiaux.

Le premier a mis en avant la souveraineté nationale qu’elle soit sanitaire, énergétique, industrielle, alimentaire ou autre et dont la préservation est au centre de la sécurité stratégique du pays, a expliqué l’académicien, rappelant la création d’un dispositif national intégré ayant pour objet la réserve stratégique des produits de première nécessité notamment alimentaires que SM le Roi appelle de Ses vœux.




Le deuxième volet, a poursuivi M. Hmina porte sur la gestion de la crise pandémique et la poursuite de la revitalisation de l’économie nationale après que l’État s’est acquitté de son devoir de satisfaire les citoyens en temps de crise sanitaire qui a impacté un pan de secteurs économiques.

Le discours royal est aussi une feuille de route invitant le nouveau gouvernement à la mise en œuvre et la concrétisation du nouveau modèle de développement, a ajouté le président de l’Université Sultan Moulay Slimane rappelant que le pacte national de développement demeure la cheville ouvrière de la mise en œuvre de ce modèle.

Le troisième volet, a fait observer le président de l’université, met en avant l’opérationnalisation du modèle de développement et le lancement d’une panoplie de réformes et de projets intégrés tout en mettant l’accent sur une vision optimiste et ambitieuse qui prélude à une dynamique volontariste et prometteuse.

En définitive, a fait observer M. Hmina, la vision clairvoyante de SM le Roi est forte en indicateurs et en chiffres qui seront à l’origine du renforcement de la confiance aussi bien des citoyens que des opérateurs économiques et des investisseurs étrangers.