Programme gouvernemental 2021/2026: les principales mesures d’appui à l’État social

Programme gouvernemental 2021/2026: les principales mesures d’appui à l’État social




Ci-après les principales mesures relatives à l’appui des fondements de l’État social dans le programme gouvernemental 2021/2026, présenté, lundi, par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, devant les deux Chambres du Parlement.




– Généralisation de l’assurance maladie obligatoire.

– Création de “Madkhoul Al Karama” (revenu de la dignité) pour les plus de 65 ans à hauteur de 1000 DH d’ici 2026.

– Généralisation des allocations familiales de 300 DH par mois et par enfant dans la limite de trois enfants.

– Élargissement de la base des adhérents aux régimes de retraite pour les personnes qui exercent un emploi et ne bénéficient pas d’une pension, et mise en oeuvre de la réforme structurelle et globale du système des retraites pour passer à deux pôles forts (public et privé).

– Généralisation de l’indemnité pour perte d’emploi en 2025 pour toute personne disposant d’un emploi stable.

– Création d’une allocation maternité pour les familles démunies d’un montant de 2000 DH à la naissance du premier enfant et de 1000 DH à la naissance du second.

– Allocation d’un budget annuel de 500 millions DH aux associations œuvrant dans le domaine du handicap.

– Mise en place du registre social unifié.

– Ouverture d’un dialogue avec les professionnels de la santé, à travers les centrales syndicales les plus représentatives, pour la révision de la situation des professionnels du secteur en fonction de leurs compétences et de leurs sacrifices.




– Octroi d’incitations aux professionnels de la santé pour la lutte contre la mal-répartition territoriale de ces professionnels.

– Généralisation graduelle de la médecine familiale, renforcement des centres de santé primaire et création de réseaux d’hôpitaux régionaux.

– Mise en place d’une carte de santé intelligente devant assurer la prise en charge directe de la plus grande partie des frais d’hospitalisation et de traitement et permettre un suivi efficace et personnalisé de chaque cas.

– Développement de l’offre de la télémédecine, à travers la mise en place d’équipements numériques dans les différents environnements de soins.

– Application du contrôle médical obligatoire gratuit au profit de toutes les femmes enceintes et généralisation des diagnostics auditifs et oculaires des nouveau-nés.

– Révision des programmes scolaires et des méthodes pédagogiques.

– Amélioration de la formation des enseignants, précision des critères de leur recrutement et augmentation de leurs salaires.

– Promotion de la culture pour l’épanouissement de l’identité plurielle du Maroc, renforcement des valeurs de citoyenneté, facilitation de l’accès aux expressions artistiques et encouragement de la créativité.

– Élaboration d’une politique sportive publique répondant aux besoins et capacités, avec la mise en place des mécanismes de sa mise en œuvre optimale, pour en faire un levier fondamental dans la réalisation du développement.