Espagne: une école de pilotes dédiés au transport de résine de cannabis

Espagne: une école de pilotes dédiés au transport de résine de cannabis




La Garde civile espagnole a procédé au démantèlement d’un important réseau de trafic de haschich depuis le Royaume du Maroc. L’organisation criminelle disposait d’une flotte d’avions pour introduire par air de grandes quantités de cette drogue en Espagne.




Les gardes civils ont commencé par enquêter sur ce réseau après avoir appris le crash d’un avion au Royaume du Maroc en septembre 2019, piloté par un résident de Séville.

En novembre 2019, les agents, qui suivaient de près les activités du réseau, ont intercepté un avion en provenance du Royaume du Maroc qui transportait 420 kilos de résine de cannabis, et arrêté les deux membres de l’équipage.

Les membres de l’organisation criminelle ont poursuivi leur trafic de résine de cannabis et auraient subi encore deux crashs d’avion au moins au cours des deux dernières années, fait savoir le journal espagnol El Mundo, précisant que le réseau dispose d’une flotte de 7 appareils (deux hélicoptères et cinq avions légers) et même d’une académie pour former les pilotes ainsi que d’un groupe de mécaniciens.




Les enquêtes ont permis à la Garde civile de découvrir que le réseau introduisait parallèlement du haschich par mer. En juin dernier, quatre membres de ce réseau ont été arrêtés et 750 kilos de haschisch saisis, ainsi qu’un véhicule utilisé pour le chargement de la drogue sur les côtes de Huelva (Sud du pays).

Les gardes civils ont effectué 24 perquisitions à Murcie, Tolède, Cáceres, Huelva et Séville, lesquelles ont permis la saisie de 120 kilos de haschisch, des pièces de rechange pour les avions, de trois armes à feu, d’une plantation de marijuana à Los Palacios (Séville) et de 78 000 euros en espèces.

En tout, 41 personnes ont été arrêtées et seront poursuivies pour les crimes présumés de trafic de drogue, de possession illégale d’armes, de contrebande, d’appartenance à une organisation criminelle et de falsification de documents publics.