Maroc: construction d’une station de transformation du gaz liquéfié en gaz naturel

Maroc : construction d’une station de transformation du gaz liquéfié en gaz naturel




Face à l’incertitude entourant le renouvellement du contrat du gazoduc Maghreb-Europe (GME), le Royaume du Maroc s’active pour la construction d’une station de transformation du gaz liquéfié en gaz naturel. Dans ce sens, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable a prorogé la durée de l’appel d’offre lancé le 23 mars 2021.




Dans un communiqué, le ministère dit avoir noté que l’importance de ce projet et les conditions du marché national et régional ont suscité l’intérêt d’un nombre important de sociétés nationales et internationales.

Motivé par cet engouement des opérateurs et la captation de nouvelles opportunités dans un schéma accéléré, et afin d’assurer plus de visibilité pour les prochaines étapes de la réalisation, il a donc décidé de prolonger la période de consultation de 10 jours, à partir du 15 octobre 2021.

Durant cette prolongation, les soumissionnaires pourront répondre à la demande d’informations complémentaires aux offres déposées le 15 juin 2021, en tenant compte de l’ajout d’un site supplémentaire, au Nord du royaume, tout en détaillant la structuration du financement envisagé.




Mais aussi les conditions du contrat d’approvisionnement en gaz, précise la même source. Le ministère assure par ailleurs que les sociétés ayant manifesté leur intérêt sont contactées par l’administration, en toute transparence, à l’effet d’affiner les offres et de présenter un modèle d’approvisionnement permettant la sécurité de l’approvisionnement pour le Royaume du Maroc.

La mise en œuvre de ce projet intervient à quelques jours de l’expiration (31 octobre) du gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Royaume du Maroc et qui relie l’Algérie à l’Espagne.

Même si le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, assure que son pays n’a pas encore tranché sur son renouvellement, les autorités marocaines anticipent tous les scénarios concernant l’avenir du gazoduc Maghreb-Europe.