Le Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc




Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de Tindouf.




« Le Maroc ne reconnaît pas la guerre. C’est à eux de décider. Ce que je sais, c’est que l’armée sahraouie mène au quotidien une guerre contre les bases marocaines », a déclaré Brahim Ghali, conditionnant la fin des hostilités à l’organisation du référendum d’autodétermination au Sahara occidental.

Cette déclaration du leader du Front Polisario intervient à quelques jours de la session du Conseil de sécurité de l’ONU prévue le 28 octobre et qui sera consacrée à la question du Sahara.

En clair, Brahim Ghali tente de faire pression sur le Conseil à qui il demande d’assumer ses responsabilités, croit savoir Africanews.

Cette semaine encore, le Polisario affirme avoir attaqué une base de l’armée marocaine près de la région de Mahbas, non loin des frontières entre l’Algérie, le Maroc et la Mauritanie. Une attaque à laquelle a vivement riposté le Maroc avec le lancement d’au moins trois tirs de mortiers.

Trente ans après la signature en 1991 de l’accord de cessez-le-feu entre le Maroc et le Polisario, l’ONU peine toujours à trouver une solution définitive au conflit au Sahara.