(Vidéo) Un Marocain sauvé en mer

(Vidéo) Un Marocain sauvé en mer




Un migrant marocain âgé de 35  ans a été sauvé en mer dimanche par le propriétaire d’un voilier, avec la coopération du secours maritime.




Adi Aruety, propriétaire et capitaine du voilier « Moj San », et son partenaire, Pedro Caravaca López, se rendaient à Ceuta en provenance de La Línea (Algesiras) pour participer à une course quand ils ont été informés de la présence d’un migrant marocain en mer.

Avec l’aide d’un autre bateau et son capitaine, Agustín Villar, ils ont pu mener à bien cette opération de sauvetage du Marocain. Le secours maritime a réussi à contacter Adi et Pedro grâce au système AIS d’identification des navires dont dispose leur bateau, le « Moj San ».

Les agents les ont informés par radio qu’ils avaient besoin de leur coopération pour sauver le migrant, localisé en mer non loin d’eux, en combinaison et accroché à une planche pour enfants.

« Nous étions en train de prendre des photos du coucher du soleil quand nous avons reçu un message sur le canal 16, ce qui est assez inhabituel. C’était pour nous informer qu’une personne était en détresse non loin de nous »,




C’es ce qu’a expliqué Adi à El Faro de Ceuta. À l’aide de jumelles, le capitaine et son compagnon Pedro ont commencé à chercher le jeune marocain. « Après environ 20 minutes, nous l’avons retrouvé. Il était en combinaison et nous a dit qu’il avait froid », a-t-il raconté.

Suivant les directives du secours maritime, ils sont restés avec le jeune homme en détresse, sans le mettre sur le voilier.

Ils discutaient avec lui, le rassurant que l’équipe de sauvetage serait là sous peu. L’unité du secours maritime est arrivée sur les lieux à la tombée de la nuit et a repêché le jeune homme qu’elle a conduit à Ceuta.

La collaboration d’Adi et son partenaire a été fortement saluée par le secours maritime, car elle a permis de sauver une vie. Comme ce jeune homme, beaucoup de migrants marocains disparaissent ou perdent la vie en mer en tentant de rejoindre l’Espagne via la ville occupée de Sebta (Ceuta pour les espagnols).