(Vidéo) France: tuée par son mari, la famille de Bouchra réclame son rapatriement

(Vidéo) Tuée en France par son mari, la famille de Bouchra réclame son rapatriement




Malgré les nombreuses démarches envers les représentations diplomatiques du Maroc en France, la famille de la Marocaine poignardée à mort à Vauvert par son compagnon le 24 juillet dernier n’a pas pu rapatrier le corps de la défunte. Elle appelle les autorités marocaines à lui prêter main forte.




Il est difficile pour la famille de Bouchra, une Marocaine âgée d’une quarantaine d’années tuée à l’arme blanche de rapatrier son corps au Maroc.

Dans une vidéo, sa sœur affirme que les démarches envers l’ambassade du Maroc en France et le consulat du royaume sont restées sans suite et appelle les autorités marocaines à l’aide.

Les faits s’étaient déroulés le 24 juillet dernier en fin de journée au quartier du Bosquet, dans la ville de Vauvert, au sud de Nîmes (Gard) où résidait le couple avec ses trois enfants – deux garçons âgés de 13 et 17 ans, et une fille de 15 ans — depuis une dizaine d’années, fait savoir France Bleu.

Bouchra est morte, tuée de six coups de couteau, sous les yeux de sa fille de 15 ans, au pied d’un immeuble de trois étages, sur un parking arboré. Alertés, les pompiers étaient arrivés sur les lieux pour la réanimer. Peine perdue. La mère de famille a succombé à ses blessures.

Le présumé meurtrier est le compagnon de la victime, un homme âgé de 72 ans. Il a été arrêté près d’elle avec un couteau dans les mains. Après son placement en garde à vue, il a été mis en examen puis écroué. Il est poursuivi pour « meurtre sur conjoint », rapportait l’AFP.