Taza: remise de bus scolaires à plusieurs communes

INDH à Taza : Remise de bus scolaires à plusieurs communes




Les clés de sept bus de transport scolaire ont été remises, jeudi à Taza, au profit de plusieurs communes territoriales relevant de cette province.




Cette initiative, supervisée par le gouverneur de la province de Taza, Mustapha El Maaza, a bénéficié aux communes de Matmata, El Gouzat, Ghiyata El gharbiya, Sidi Ali Boureqba, Bab Marzouka, Ouled Zbayer et Ouled Chrif.

Ces véhicules de transport scolaire ont été acquis dans le cadre de la mise en œuvre de la troisième phase de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), notamment le programme 4 relatif à l’impulsion du capital humain des générations montantes, en vue de promouvoir l’égalité des chances entre les élèves.

Entre autres objectifs, il s’agit de faciliter l’accès aux établissements scolaires des élèves issus de régions rurales éloignées, de réduire les distances entre les écoles et les douars désenclavés, tout en améliorant les conditions de transport des enfants scolarisés.

À travers cette initiative, le Comité provincial de développement humain, en collaboration avec plusieurs partenaires, s’inscrit dans les efforts visant à faciliter l’accès aux écoles en veillant à assurer le transport scolaire.

Mais aussi en participant aux efforts portant sur la promotion du préscolaire, ainsi que la diversification et la consolidation de l’offre scolaire dans la région.

Ces bus vont ainsi assurer aux enfants scolarisés le transport de leurs domiciles jusqu’aux établissements scolaires dans des conditions de confort et de sécurité. Selon des données de la Division de l’Action Sociale (DAS) à Taza, la province compte une flotte de 163 bus de transport scolaire qui bénéficient à 7.803 filles et garçons scolarisés.

Dans une déclaration à la MAP, le chef de la DAS, Abdelkarim Mouhout, a fait savoir que l’acquisition de ces bus scolaires a nécessité une enveloppe de 2,7 millions DH, précisant que sur les 163 véhicules, 97 ont été acquis dans le cadre de l’INDH.

Cette initiative, a-t-il poursuivi, permettra de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement, d’encourager les enfants issus du milieu rural à la scolarisation et de lutter contre la déperdition scolaire particulièrement des filles issues des zones rurales et des régions montagneuses de la province.