Le guide suprême iranien appelle le Maroc à rompre ses relations avec Israël

Ali Khamenei appelle le Maroc à rompre ses relations avec Israël




L’ayatollah Khamenei qualifie d’erreurs et de péché, la normalisation des relations avec Israël et appelle les pays arabes dont le Maroc à revenir sur leurs décisions. Le guide suprême iranien estime que les pays arabes n’ont rien à faire avec le «  régime sioniste usurpateur et oppresseur  ».




Ali Khamenei voit d’un mauvais œil la normalisation des relations avec Israël, surtout venant des États arabes.

Il l’a clairement notifié dans un discours à l’occasion d’une fête musulmane à Téhéran.

«C’est un acte contre l’unité islamique, ils doivent revenir en arrière et rattraper cette grosse erreur».

Le Maroc, les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan ont normalisé en 2020 leurs relations avec Israël, sous l’impulsion de l’ancien président américain Donald Trump, et de son gendre, Jared Kuchner.

« Si l’unité des musulmans est réalisée, la question palestinienne sera définitivement résolue de la meilleure façon », a affirmé l’ayatollah Khamenei.

Début mai, Khamenei avait qualifié Israël de « base terroriste » à « combattre ».

Il a réitéré une nouvelle fois la « chute », selon lui inéluctable, du « régime sioniste ennemi ».