Le vrai du faux autour de la campagne de vaccination

Le vrai du faux autour de la campagne de vaccination




La campagne de vaccination lancée au Maroc et dans le monde est à l’origine d’un flot de “fake-news” relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.




– Décès d’une étudiante à l’hôpital des spécialités de Rabat après avoir reçu une dose du vaccin anti-Covid. FAUX

– Les réserves des doses de vaccins au Maroc arrivent à péremption d’où l’accélération de la campagne de vaccination et l’obligation du pass vaccinal. FAUX

– Plus de personnes vaccinées que non vaccinées meurent de la Covid-19. FAUX

– La double vaccination contre la Covid-19 et la grippe sont mortelles. FAUX

– Manger une orange brûlée et du sucre brun redonne le goût et l’odorat. FAUX

– Le nombre de primo-vaccinés a atteint 23.726.514, tandis que celui des personnes ayant reçu la 2ème dose s’élève désormais à 21.526.896. VRAI

– Le gouvernement a adopté une nouvelle approche préventive basée sur le “pass vaccinal” en tant que document agréé par les autorités sanitaires et ce, conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire. VRAI

– Grande affluence vers les centres de vaccination suite à l’adoption de la nouvelle démarche préventive basée sur le pass vaccinal. VRAI

– L’Agence européenne des médicaments (EMA) a estimé que l’administration d’une dose de rappel d’un vaccin anti-Covid différent de celui injecté pour les premières doses pourrait susciter une réponse immunitaire plus forte. VRAI