Les vaccins anti covid-19 ont coûté plus de 6 milliards de dirhams au Maroc

Les vaccins anti covid-19 ont coûté plus de 6 milliards de dirhams au Maroc




Pour réussir sa gestion de la pandémie du Covid-19, le Royaume du Maroc a dépensé, jusqu’à fin septembre, plus de 6 milliards de dirhams pour l’achat des vaccins, issus du Fonds spécial de la gestion du Covid-19 créé en 2020.




L’addition pour l’achat des vaccins a été salée. Dans un contexte de pénurie mondiale, le gouvernement marocain a cassé sa tirelire pour assurer une bonne campagne de vaccination et remettre l’économie sur les rails, rapporte Hespress.

Pour y parvenir, partenaires privés, citoyens et État ont conjugué leurs efforts pour faire du Maroc l’un des pays au monde qui ont mieux gérer la crise du Covid-19.

Au total, 34 milliards de dirhams ont été mobilisés, fait savoir le site, précisant que les dépenses se sont élevées à 29 milliards de dirhams sur l’année 2020.

Ce coût faramineux a permis principalement l’acquisition des vaccins Sinopharm, Astrazeneca, Johnson&Johnson, et Pfizer-BioNTech, par le comité de gestion de la crise mis sur pied pour définir et mettre en œuvre les stratégies nationales de lutte contre la pandémie.

Outre les vaccins, 3,2 milliards de dirhams ont servi à l’achat du matériel hospitalier, de médicaments (notamment la chloroquine et l’hydroxychloroquine), de produits pharmaceutiques et 6,079 milliards de dirhams pour l’achat de vaccins.

Les autres dépenses étant consacrées à la production des masques, à la prise en charge des cas sévères et au soutien aux familles plongées dans la précarité, souligne la même source.