Un élu espagnol accuse Nasser Bourita d’avoir violé l’espace aérien algérien

Un élu espagnol accuse Nasser Bourita d’avoir violé l’espace aérien algérien




Un élu espagnol affirme que Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a traversé l’espace aérien algérien pour se rendre au sommet Union africaine (UA)-Union européenne (UE) le 25 octobre dernier alors que l’Algérie a fermé son ciel à tous les avions marocains le 22 septembre dernier.

« Le ministre marocain des Affaires étrangères a violé l’espace aérien algérien le 25-10-2021 […] Il s’est camouflé dans un avion espagnol de la compagnie Gestair avec indicateur de navigation aérienne GES641R, de Rabat à Kigali, à bord d’un Dassault falcon 2000 XL immatriculé en Espagne comme EC-MMR », a dénoncé Carles Mulit Garcia, sénateur espagnol dans une lettre publiée sur son compte Twitter. Le chef de la diplomatie marocaine a ainsi, selon lui, violé l’espace aérien algérien.

Le 22 septembre 2021, l’Algérie avait fermé son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain, sur fond de crise diplomatique avec le Royaume du Maroc.