Des nouvelles caméras de surveillance bientôt installées à Casablanca

Des nouvelles caméras de surveillance bientôt installées à Casablanca




Quelque 800 caméras de surveillance seront bientôt opérationnelles à Casablanca, lesquelles serviront à combattre la criminalité sous toutes ses formes.




« La métropole dispose de 210 caméras de vidéosurveillance et dans les prochains jours, ce dispositif sera renforcé pour atteindre 800 installations de surveillance pour assurer la couverture de 90% des boulevards de la capitale économique du pays », a annoncé Abdellah El Ouardi, préfet de police de Casablanca dans une interview qu’il a accordé au journal arabophone Assabah.

Le contrôle par les caméras de vidéosurveillance permet « la régulation de la circulation routière, la détection des incidents et infractions au Code de la route, la mobilisation des services sécuritaires et l’identification des objets, personnes et véhicules suspects », a-t-il précisé.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a mis en place une stratégie caractérisée par l’anticipation et l’action immédiate avec la mise en place d’un déploiement efficace de ses éléments sur le terrain.




Ceci afin de combattre la criminalité sous toutes ses formes, a fait savoir le responsable. Cette stratégie porte ses fruits. « Les résultats de cette approche ont été concluants avec notamment une baisse significative de la petite et grande criminalité », a souligné le préfet de police de Casablanca.

« Des vols à l’arraché et des agressions restent des faits isolés, parfois amplifiés sur les réseaux sociaux », a fait remarquer Abdellah El Ouardi. Outre l’acquisition de caméras de surveillance, la Direction générale de la sûreté nationale envisage d’acheter des motos qui seront mises à la disposition des unités de police.

« Les unités de la police seront dotées de motos et de moyens humains et logistiques afin de pouvoir intervenir immédiatement sur la base des renseignements recueillis par le numéro 19 », a annoncé le préfet de police de Casablanca Abdellah El Ouardi.