Le Maroc accélère ses projets dans les énergies renouvelables

Le Maroc accélère ses projets dans les énergies renouvelables




Le Royaume du Maroc a décidé de mettre le turbo en ce qui concerne ses différents projets dans le domaine des énergies renouvelables. Initialement prévue pour l’année 2030, la transition vers une économie verte pourrait être effective dès l’année 2025. Une anticipation judicieuse au regard de la situation…





Dans ces projections, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a indiqué que l’objectif de 42% du mix électrique, fixé pour 2020, sera atteint en 2022, tandis que celui de 52% sera une réalité dès 2025, au lieu de 2030, fait savoir l’hebdomadaire La Vie Éco.

Passant en revue les différents projets en cours dans le domaine, le journal prédit que la part des énergies renouvelables dans le mix électrique serait de 64,3% en 2030, pour une capacité installée de 20 254 MW et une marge de réserve de 12,2%.

En exemple, le média cite le chef du gouvernement Aziz Akhannouch, qui a précisé lors du récent sommet de l’initiative verte du Moyen-Orient (MGI), tenu en Arabie saoudite, qu’au regard de son engagement sur les objectifs de l’Accord de Paris, le Royaume du Maroc a élaboré une stratégie intégrée pour un développement à faible émission de carbone à l’horizon 2050.

En outre, le Royaume du Maroc prévoit le recours aux solutions basées sur la nature, la production d’une énergie propre et le développement de l’industrie verte, a ajouté l’hebdomadaire.