Maroc-Espagne: les narcotrafiquants utilisent des plongeurs

Maroc-Espagne: les narcotrafiquants utilisent des plongeurs




Les trafiquants de drogue rivalisent de stratégie pour continuer à mener leurs activités, malgré la fermeture des frontières entre le Royaume du Maroc et l’Espagne. Après les drones, leur nouvelle trouvaille est de transporter la drogue en faisant appel à des plongeurs.




Des barons de la drogue sollicitent les services des plongeurs marocains et espagnols pour convoyer leurs marchandises du Maroc vers l’Espagne.

Il s’agit d’« un réseau de plongeurs », entraînés à Nador et Driouch, pour récupérer la drogue au fond de la mer et la transporter vers les hors-bords stationnés dans les eaux de la méditerranée, fait savoir le quotidien arabophone Assabah.

Transportée dans des camions depuis le Maroc jusqu’à la rive de la Méditerranée, la drogue est ensuite confiée aux plongeurs marocains pour leur convoyage vers des hors-bords avant d’être jetée en mer, puis récupérée par les plongeurs espagnols qui se chargent de la transporter vers la côte sur des bateaux de plaisance, précise la même source, soulignant que ce faisant, les barons de la drogue tentent d’échapper aux contrôles des services de sécurité et de lutte antidrogue marocains et espagnols.

Le réseau est dirigé par d’anciens trafiquants de drogue basés dans le sud de l’Espagne.

Leur stratagème a été récemment découvert par les services de sécurité espagnols lors d’une vaste opération antidrogue, laquelle a permis l’arrestation de plusieurs plongeurs, la saisie d’importantes quantités de drogue, d’appareils sophistiqués de télécommunication et des appareils de localisation GPS.