Pass vaccinal obligatoire: une décision «précipitée» selon l’Istiqlal

Obligation du pass vaccinal : l’Istiqlal parle d’une décision « précipitée »




Réuni samedi dernier à Rabat pour examiner les derniers développements liés à la question du Sahara marocain, le Comité central du Parti de l’Istiqlal (PI) en a profité pour se pencher sur la vague de mécontentements ayant envahi le Maroc, depuis que le pass vaccinal est devenu obligatoire.

Ainsi, le Comité central et le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, ont reconnu le caractère « précipité » de la décision du gouvernement d’imposer le pass vaccinal. Toutefois ils ont appelé les Marocains à se faire vacciner contre le Covid-19 afin de parvenir à l’immunité collective.

Pour ce qui est du projet de loi de finances 2022, Nizar Baraka a estimé que « ce projet n’a pas été préparé par le gouvernement actuel mais par l’exécutif précédent ».

Pour le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, « cela n’a pas empêché d’y apporter d’importants amendements au profit des citoyens ».