L’eurodéputé László Trócsányi salue le partenariat “privilégié” Maroc-UE

L’eurodéputé László Trócsányi salue le partenariat “privilégié” Maroc-UE




Le Royaume du Maroc et l’Union européenne entretiennent depuis toujours un partenariat “privilégié” a affirmé, mercredi à Fès, l’eurodéputé et ancien ministre de la justice hongrois, László Trócsányi, assurant le soutien du Parlement européen au Royaume, qui jouit d’une pole position et d’une stabilité “exemplaires” à l’échelle régionale.

László Trócsányi





“Le Maroc et l’Union européenne entretiennent depuis toujours un partenariat privilégié. Au parlement européen, nous soutenons le Royaume qui jouit d’une prospérité et d’une stabilité exemplaires dans la région”, a souligné, dans une déclaration à l’agence de presse marocaine MAP, le député européen qui animait une conférence organisée par l’Université Euromed de Fès (UEMF) sous le thème “Perspectives euro-méditerranéennes: vues d’Europe centrale”.

Qualifiant de “très importante” l’ouverture européenne sur le Maroc, M. Trócsányi a, en outre, mis en avant les opportunités de coopération et d’échange en matière d’enseignement supérieur, de recherche scientifique et d’innovation qui s’offrent et bénéficient aux deux parties.

M. Trócsányi, également professeur universitaire, a, au cours de cette conférence, donné un aperçu sur l’Europe du 21é siècle, soulignant que l’objectif essentiel de l’intégration européenne a été réalisé à travers un vivre-ensemble pacifique des États et des Nations du Vieux continent.




Il a, dans ce contexte, évoqué les crises et défis auxquels fait face l’Union européenne, notamment la crise financière et économique, la crise migratoire, le Brexit et la crise actuelle consécutive à la pandémie du nouveau coronavirus. L’eurodéputé hongrois s’est, par la même occasion, attardé sur les relations internationales de l’Union européenne avec les États-Unis, la Chine, la Russie et la Turquie.

Dans une déclaration similaire, le président de l’Université EuroMed de Fès, Mustapha Bousmina s’est félicité de la visite de M. Trócsányi, saluant l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre le Maroc et la Hongrie, qui est “un allié fiable et solide, et appuie les positions du Royaume au sein de l’Union européenne”.

M. Bousmina n’a pas manqué, par ailleurs, de rappeler que le Royaume du Maroc et la Hongrie sont aux frontières de l’Europe et que chacun des deux pays reçoit et gère des flux migratoires. Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur de Hongrie à Rabat, Miklós Tromler, ainsi que de plusieurs diplomates étrangers et des universitaires.