États-Unis: des cultivateurs américains dénoncent la surtaxation des engrais marocains

États-Unis: des cultivateurs américains dénoncent la surtaxation des engrais marocains




Des agriculteurs américains n’en peuvent plus de la surtaxation des engrais marocains qui a été décidée depuis mars dernier par la Cour du commerce international.




Ces agriculteurs, membres de la National Corn Growers Association (cultivateurs de maïs) et de quatre autres associations, protestent contre les mesures protectionnistes qui ont été prises en faveur de la compagnie américaine US Mosaic par l’instance judiciaire.

En l’occurrence, ils dénoncent la taxation à plus de 19 % des engrais en provenance du Royaume du Maroc.

Cette décision de la Cour du commerce international porte sérieusement atteinte aux intérêts des agriculteurs américains qui sont contraints de débourser plus d’argent pour s’approvisionner en engrais en quantité suffisante.

À l’inverse, la décision de la Cour du commerce international profite au géant US Mosaic qui garde un quasi-monopole, passant de 74% à 80% des parts de marché.

Les agriculteurs ont fait appel de la décision de l’instance judiciaire internationale. Une nouvelle décision judiciaire devrait donc intervenir en 2022.

En attendant, les agriculteurs subissent la loi de US Mosaic qui vient encore de fermer deux unités de production.