Le Maroc, un pays précurseur en matière d’énergies renouvelables

Le Maroc, un pays précurseur en matière d’énergies renouvelables (TV britannique)




Au cours de la dernière décennie, le Royaume du Maroc est devenu un pays “précurseur” en matière des technologies des énergies renouvelables, a affirmé mardi la chaine de télévision britannique itv, ajoutant que le Maroc possède Noor, “la plus grande centrale solaire au monde”.

Noor, la plus grande centrale solaire au monde





Au Royaume du Maroc, 2.500 heures de soleil inondent les sables sahariens chaque année, et chaque jour, le vent y souffle, relève le reportage télévisé, notant que la stratégie du gouvernement marocain prévoit la vente de son énergie à l’étranger.

Une entreprise britannique veut y construire un parc éolien et solaire afin d’exploiter cette énergie au Royaume-Uni, poursuit la même source.

Cité dans le reportage, Sir Dave Lewis, président du projet XLinks, a expliqué que l’on peut générer “trois fois plus d’énergie par mètre carré au Maroc qu’au Royaume-Uni”.

Des panneaux solaires produiraient l’énergie au Maroc, avant qu’elle n’arrive via quatre câbles sous-marins – de près de 4.000 km de long chacun – en passant par l’Espagne, le Portugal et la France, pour d’atteindre le réseau national dans le Devon, a détaillé M. Lewis.

Un tel projet pourrait fournir 8% des besoins énergétiques du Royaume-Uni, soit l’équivalent de sept millions de foyers, a-t-il précisé.

“La technologie existe pour remplacer les combustibles fossiles par des énergies renouvelables, mais nous devons investir, et probablement plus rapidement”, a plaidé M. Lewis, soulignant que “nous pouvons réduire le prix de l’électricité d’une manière renouvelable et durable, et nous devons absolument le faire”.