Le chef du gouvernement dit ce qu’il pense du discours du roi Mohammed VI

Le discours royal a été marqué par la franchise, la clarté et la fermeté (chef du gouvernement)




Le discours royal à l’occasion du 46ème anniversaire de la Marche verte a été marqué par la franchise, la clarté et la fermeté, a souligné le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Dans une déclaration en réaction au Discours royal, M. Akhannouch a aussi relevé un discours tourné vers l’avenir de même qu’il est caractérisé par l’esprit positif.

Le discours royal a mis les points sur les i concernant les développements de la question de l’intégrité territoriale du Royaume en réaffirmant que la marocanité du Sahara ne sera jamais à l’ordre du jour d’une quelconque tractation et que “si nous engageons des négociations, c’est essentiellement pour parvenir à un règlement pacifique de ce conflit régional artificiel”, a rappelé le chef du gouvernement.

Ce processus ne cesse de recueillir du soutien et de l’appui au niveau international, s’est félicité M. Aziz Akhannouch notant que dans Son Discours.




SM le Roi a aussi souligné les importants acquis diplomatiques réalisés et la dynamique de développement soutenue dans les provinces du sud.

Le Souverain a aussi évoqué le processus de développement au Sahara marocain et les réalisations que connaissent les provinces du sud, ce qui s’est répercuté d’une manière tangible sur la vie quotidienne des populations.

Le chef du gouvernement a également indiqué que SM le Roi a mis en avant le rôle des partenaires internationaux de bonne foi qui, en toute clarté et en toute transparence, investissent aux côtés du secteur privé national et contribuent ainsi au bien-être de la population des régions du Sahara, devenues, désormais, un espace ouvert aux opportunités de développement et une plateforme propice à l’investissement.

Il a en outre souligné la nécessité de s’arrêter sur les signaux envoyés par les citoyens dans les provinces du sud lors des échéances électorales du 08 septembre dernier.




Ce qui s’est traduit par un taux de participation record dans les trois régions. Il s’agit, selon le chef du gouvernement marocain, d’une réponse aux tentatives des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, de même que cela tranche le débat sur les représentants légitimes des citoyens des provinces sahariennes loin des mensonges des ennemis.

Il a par ailleurs affirmé que le Royaume du Maroc est un État responsable qui respecte ses engagements internationaux et qui est attaché à la paix et aux voies diplomatiques pour défendre son Sahara.

M. Aziz Akhannouch a aussi rappelé les vœux les plus sincères d’unité et de stabilité, de progrès et de prospérité adressés par SM le Roi Mohammed VI aux peuples du Maghreb.

Il a souligné qu’il s’agit d’un message fort confirmant le souci du Royaume du Maroc et de SM le Roi Mohammed VI de veiller à l’unité des peuples de la région et leurs aspirations au développement et au progrès.