Le Maroc modernise ses bases aériennes

Le Maroc modernise ses bases aériennes pour recevoir ses nouveaux F-16 Block 72




Au moins deux grandes bases aériennes des Forces royales air (FRA) devraient connaitre prochainement des travaux de mise à niveau, apprend-on de Defensa, afin de pouvoir recevoir la nouvelle génération de chasseur multirôles F-16 Block 72 commandés par le Royaume du Maroc en mars 2019.

Selon une demande d’information émise par l’Air Force américaine le 2 novembre, les travaux concernent principalement la cinquième base aérienne située à Sidi Slimane, nécessitant un système d’arrêt d’aéronef et un système de gestion de la sécurité, une zone de nettoyage pour tester les moteurs d’avion, ainsi qu’un simulateur de vol et de sécurité et des installations de stockage.




L’autre chantier concernera la construction d’une installation de stockage sécurisée sur la 6e base aérienne située à Ben Guerir.

L’appel d’offre ne précise pas quand les travaux doivent être achevés, ajoute Defensa, précisant que les entrepreneurs pourront soumettre un calendrier initial du projet 42 jours après l’attribution du contrat.

À ce jour, la 6e base est la seule à accueillir des F-16 Block 52+ au Maroc, mais avec l’acquisition de 25 nouveaux appareils Block 72 et la mise à niveau de 23 Viper en Block 72, le pays devra se doter de nouvelles infrastructures pour accueillir les nouveaux appareils qui lui ont couté 4,7 milliards de dollars.

La livraison du premier F-16 Block 72 devrait avoir lieu en 2024.