Une entreprise chinoise de fabrication d’armes s’installe au Maroc

Une entreprise chinoise de fabrication d’armes s’installe au Maroc




La société chinoise Norinco, spécialisée dans l’industrie de l’armement, a posé ses valises au Maroc en ouvrant une filiale à Rabat. C’est Israël qui a annoncé la création d’usines de matériel militaire dans le royaume.





Le géant chinois Norinco (China North Industries Corporation) est présent au Maroc. Ce groupe public multi-entreprises, connu pour être l’un des principaux acteurs de l’industrie de l’armement dans le monde, vient de créer une filiale basée à Rabat. Israël a récemment annoncé l’installation d’usines de matériel militaire au Maroc. Ce choix porté sur le Royaume du Maroc est une volonté affichée des responsables d’étendre leurs activités en Afrique, rapporte le journal espagnol à grand tirage La Razón, qui souligne que ce groupe public a généré un chiffre d’affaires estimé à 40 milliards d’euros.  L’entreprise est déjà présente au Royaume du Maroc à travers la commercialisation de motos électriques de marque Yadea (spécialiste français de la conception de véhicules électriques contrôlés par Norinco). Cependant, elle entend étendre sa présence dans le pays dans l’immédiat.




Notamment dans la ville de Marrakech. 
Outre la capitale marocaine, Norinco a prévu d’ouvrir une autre base à Marrakech dans les tout prochains jours, est-il précisé dans l’article du quotidien. Un programme qui sera financé en grande partie par l’augmentation de capital récemment réalisée et entièrement souscrite par le troisième partenaire du projet EMOB, l’assureur Allianz Maroc, qui détient désormais un tiers du capital. Ceci explique l’implantation effective de Norinco au Maroc récemment. Pour le moment, il n’y a pas de nouvelles concrètes des projets du groupe chinois qui emploie plus de 200 000 personnes dans le monde et réalise un chiffre d’affaires global de plus de 70 milliards de dollars, mais l’intérêt de Norinco pour l’Afrique n’est pas nouveau. En 2018, le groupe a lancé en Guinée une usine de production d’explosifs et de détonateurs d’une capacité de 6 000 tonnes.