Sahara marocain: Le discours royal conforte les nombreux acquis du Maroc

Sahara marocain: Le discours royal conforte les nombreux acquis du Maroc (chercheur)




Le discours adressé à la Nation par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 46ème anniversaire de la Marche verte conforte les nombreux acquis réalisés par le Royaume du Maroc ces dernières années pour la consécration de son intégrité territoriale, a relevé le président du Centre de réflexion stratégique et de défense de la démocratie, Moulay Boubker Hamdani.

Moulay Boubker Hamdani





Pour Moulay Boubker Hamdani, ce discours trace les contours de la prochaine étape sur la base de la légitimité historique du Royaume en tant qu’Etat ancré dans l’histoire et de la bei’a qui a lié à travers les siècles les chioukhs des tribus sahraouies à la dynastie alaouite, de la légitimité démocratique représentée par les instances élues dans les régions du Sahara marocain lors d’élections qui ont connu le plus fort taux de participation au niveau national et la légitimité du développement continu que connaissant les provinces du Sud depuis la Marche verte grâce notamment au nouveau modèle de développement.

Le discours royal vient conforter les acquis réalisés dans le processus de consécration de la marocanité du Sahara depuis l’intervention professionnelle menée par les Forces armées royales pour restaurer la liberté de circulation des personnes et des biens sur le passage d’El Guerguerat, en passant par la reconnaissance américaine de la pleine souveraineté du Maroc sur l’ensemble de son Sahara et l’ouverture de consulats dans les villes de Laâyoune et Dakhla, a déclaré le président du Centre de réflexion stratégique et de défense de la démocratie à l’agence de presse marocaine MAP.




Il a précisé que la démarche de ces pays s’inscrit dans le cadre de leur soutien à la marocanité des provinces du Sud et à l’importance de parvenir à une solution politique juste et durable à la question du Sahara dans le cadre de la souveraineté du Royaume.

Dans le cadre de la définition de règles claires pour l’orientation politique et stratégique future du Maroc, a-t-il affirmé, SM le Roi Mohammed VI a clairement fait savoir qu’il attend des partenaires du Maroc des positions plus audacieuses et plus claires en ce qui concerne le soutien au processus politique pour le règlement du différend régional sur l’intégrité territoriale du Royaume en insistant sur le fait que le Maroc n’engagera avec ces pays aucune démarche d’ordre économique ou commercial qui exclurait le Sahara marocain.

Enfin, le discours royal a rappelé que la question du Sahara est l’affaire de tous les Marocains et qui doit mobiliser aussi bien la diplomatie officielle que la diplomatie parlementaire, économique et culturelle afin de défendre cette cause au sein de toutes les instances régionales et internationales et de faire connaître les réalisations accomplies par le Maroc au Sahara, a fait remarquer le chercheur.