(Vidéos) Les excuses hypocrites de Mediouni qui a appelé à des attentats au Maroc

(Vidéos) Les excuses hypocrites de Mokhtar Mediouni qui avait appelé à des attentats au Maroc dans une chaine nationale algérienne



















Après s’en être violement pris au Maroc et au peuple marocain, le colonel à la retraite, Mokhtar Mediouni, converti en animateur principal de l’émission «Crisis», diffusée sur la chaîne algérienne, Al Hayat TV, a dû opérer un rétropédalage.

Le 6 novembre, jour qui a coïncidé au royaume avec la commémoration du 46e anniversaire de la Marche verte, l’ex-militaire a accusé le «Makhzen d’avoir déformé» ses propos. «Je n’appelle pas au terrorisme mais à l’intensification des combats, le seul moyen d’arracher l’indépendance» des Sahraouis.

La haine du peuple marocain a également disparu, cédant la place à des éloges. Pourtant, cette volteface intervient seulement quatre jours après avoir effectivement invité le Polisario à la commission d’attentats à Rabat et Casablanca.

«Ô Sahraouis, vous qui voulez votre indépendance, mourez en martyr pour votre pays et déplacer la guerre jusqu’au Maroc, en plein territoire marocain», a-t-il lancé. Le colonel a endossé, pendant quelques temps l’uniforme de conseiller militaire, pour guider les milices du Front à élire leurs cibles.

«Attention, pas sur le territoire occupé (Sahara occidental, ndlr), mais je parle de Casablanca, Marrakech et Rabat. Vous pourrez y mener des actions qui sèmeront le désordre et la terreur dans la société marocaine. Vous aurez de bons Marocains qui seront de votre côté».

Malgré le ton mielleux envers «le peuple frère marocain», Mediouni avait bien réclamé l’expulsion des Marocains installés en Algérie. «Il n’y a pas de peuple frère. C’est de la démagogie», accusant au passage les Marocains d’avoir abandonné l’islam et le panarabisme «en ramenant Israël dans la région».