2 instances palestiniennes réaffirment la position palestinienne soutenant l’intégrité territoriale du Maroc

Deux instances palestiniennes réaffirment la position palestinienne soutenant l’intégrité territoriale du Maroc




Le Congrès national populaire d’Al-Qods affilié à l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et l’Instance islamo-chrétienne de soutien à Al-Qods et aux sites sacrés, ont réaffirmé, lundi, la position palestinienne officielle et populaire soutenant l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

Dans un communiqué conjoint, les deux instances ont déclaré que la participation officielle et populaire à la célébration de la “Journée du Royaume du Maroc à Al-Qods”, organisée le week-end dernier par l’association du Centre culturel marocain – Maison du Maroc à Al-Qods-, “reflète la position palestinienne en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc frère et réaffirme que la marocanité du Sahara est une vérité immuable et incontestable.




Ceci en vertu de l’histoire et de la légitimité, de la volonté de ses fils et d’une large reconnaissance internationale”. Le Congrès national populaire d’Al-Qods et l’Instance islamo-chrétienne de soutien à Al-Qods et aux sites sacrés, ont exprimé leur “reconnaissance et gratitude à l’égard de cette initiative louable, que le peuple de la Ville Sainte a accueillie, toutes composantes confondues, avec remerciements, gratitude et fierté à l’occasion de l’anniversaire de la Marche Verte au cours de laquelle le Maroc a récupéré son Sahara du joug de l’occupation espagnole”.

Les deux instances ont adressé leurs félicitations à SM le Roi Mohammed VI, ainsi qu’au gouvernement et peuple marocains à l’occasion du 46-ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte.




D’autre part, les deux instances palestiniennes ont considéré que le choix du quartier “Alalam” situé au cœur de l’ancienne médina d’Al-Qods pour mettre en place le Centre culturel marocain, constitue un modèle à suivre pour les pays arabes et musulmans pour former un tissu culturel et social permettant de promouvoir et protéger l’identité islamo-chrétienne unique de la Ville Sainte.

Les deux instances palestiniennes ont également mis en avant le rôle précieux du Comité Al-Qods, présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, tout en saluant la présence de l’Agence Bayt Mal Al Qods Al Charif et ses programmes humanitaires dans la ville d’Al-Qods, dont environ 85% du financement sont assurés par le Royaume du Maroc.