Agriculture et pêche: Maroc va investir plus de 15,5 milliards de dirhams en 2022

Le Maroc va investir plus de 15,5 milliards de dirhams dans l’agriculture et la pêche en 2022




Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki, a indiqué, lundi à Rabat, que le budget prévisionnel d’investissement alloué à son département au titre de l’exercice 2022 s’élève à près de 15,5 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 7% par rapport à 2021.

Mohamed Sadiki





Ce budget se répartit sur les départements de l’Agriculture (11,034 milliards de dirhams), du développement rural (2,689 milliards de dirhams), des eaux et forêts (1,544 milliard de dirhams) et de la pêche maritime avec 221 millions de dirhams (MDH), a précisé Sadiki qui présentait le projet de budget sectoriel du ministère au titre de l’exercice 2022 lors d’une réunion de la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Pour le département de l’Agriculture, l’investissement portera sur l’irrigation et l’aménagement de l’espace agricole (4,4 milliards de dirhams), le développement des filières de production agricole (5,5 milliards de dirhams), la sécurité sanitaire (640 millions de dirhams), l’enseignement, la formation et la recherche (348 millions de dirhams) et le soutien et services polyvalents (90 millions de dirhams). Et concernant le développement rural?




Le budget d’investissement sera consacré aux programmes visant à réduire les disparités sociales et spatiales dans le monde rural (2,15 milliards de dirhams) et à assurer le désenclavement et un développement inclusif des zones rurales et de montagne (539 millions de dirhams).

Pour ce qui est des eaux et forêts, l’investissement se focalisera sur les programmes de protection et de sécurisation du domaine forestier (316 millions de dirhams), d’aménagement et développement forestier (771 millions de dirhams), de lutte contre la désertification et protection de la nature (331 millions de dirhams), ainsi qu’un programme transversal pour accompagner les interventions du département (126 millions de dirhams).

S’agissant de la pêche maritime, le budget d’investissement sera alloué aux programmes de développement de la pêche et aquaculture et valorisation des ressources (175 millions de dirhams), de la qualification, la promotion socio-professionnelle, à la sécurité des gens de la mer (23 millions de dirhams) et au pilotage et de la gouvernance (24 millions de dirhams).




Par ailleurs, Sadiki a fait savoir que le budget de fonctionnement devrait augmenter de 3% à plus de 4,1 milliards de dirhams (2,84 milliards de dirhams pour l’Agriculture, 60 millions de dirhams pour le développement rural, 700 millions de dirhams pour les eaux et forêts et 509 millions de dirhams pour la pêche maritime).

Ainsi, le budget global du ministère se situerait à près de 19,6 milliards de dirhams, en croissance de 6% par rapport à l’exercice 2021.

Cette réunion a été aussi l’occasion pour le ministre de revenir sur les les impacts positifs du Plan Maroc Vert (PMV) 2008-2020 sur l’économie nationale, de mettre en avant les piliers fondamentaux des stratégies « Génération Green 2020-2030 » et « Forêts du Maroc 2020-2030 », ainsi que de rappeler les réalisations de 2021 en matière de développement de l’espace rural et des zones de montagne, et de la stratégie Halieutis.