L’Algérie arme le Polisario

L’Algérie donne du matériel militaire au Polisario pour faire la guerre




L’Algérie vient de fournir un lot de matériels militaires aux milices séparatistes armées du Polisario pour mener la guerre au Sahara, annonce un média espagnol. L’Algérie a livré au Polisario des véhicules tout-terrain, « indispensables pour la guerre dans le désert », fait savoir le journal espagnol à grand tirage La Razón, précisant que cette livraison est intervenue après la nomination de Mohamed Wali Akeik, «un homme de confiance absolue de Brahim Ghali», en tant que nouveau chef de l’État-major de l’armée. Pour le journal espagnol, «il s’agirait d’une réaction du régime algérien à la mort de trois de ses citoyens, des chauffeurs routiers, qu’il attribue à une action militaire du Maroc».




Et d’ajouter : « L’Algérie utilise le Polisario pour concrétiser les représailles qu’elle a annoncées dans son communiqué après la mort des chauffeurs ». « Il est frappant de voir à quelle vitesse Alger a incriminé Rabat pour l’attaque de ses citoyens, qui voyageaient à bord de deux camions, de la Mauritanie vers leur pays et qui, pour des raisons inconnues, se trouvaient dans une zone interdite aux civils et aux militaires », souligne le journal, rappelant que « des membres de la MINURSO ont confirmé que les camions se trouvaient dans la zone tampon, à l’est du système de défense marocain, où tout mouvement, de militaires ou de civils, est interdit ». « Que faisaient-ils là-bas ? », se demande le média espagnol.