Les Semaines du film européen de retour au Maroc

Les Semaines du film européen de retour au Maroc du 24 novembre au 10 décembre




Les Semaines du film européen seront de retour au Royaume du 24 novembre au 10 décembre après une année d’interruption en raison de la crise sanitaire, apprend-on d’un communiqué.




L’évènement se tiendra à Marrakech, Casablanca, Rabat et Agadir avec la projection de 8 des meilleurs films européens de l’année et de plusieurs courts métrages du Sud de la Méditerranée.

Le dernier long métrage de Pedro Almodóvar, «Madres paralelas», sera présenté en avant-première dans les quatre villes de l’évènement. Le nouveau mélodrame au féminin du réalisateur sonne sa 7ème collaboration avec l’actrice Pénélope Cruz.

«Nous sommes très heureux de retrouver le chemin des salles de cinéma, de renouer avec les spectateurs et de pouvoir montrer de nouveau une sélection des meilleurs films européens après cette année d’interruption» a déclaré la délégation de l’Union européenne au Royaume du Maroc dans le communiqué.

«Nous étions déterminés à ce que les Semaines du film européen soient l’une des toutes premières manifestations culturelles de l’Union européenne à revenir dès que la situation le permettrait».




Pour cette édition, les cinéphiles ont rendez-vous au cinéma le Colisée à Marrakech du 24 novembre au 1er décembre pour des séances à 19h00, au Rif de Casablanca du 26 novembre au 03 décembre à 20h00, au cinéma Renaissance de Rabat du 29 novembre au 6 décembre avec une séance à 18h00 et une à 20h30 et à la Chambre de commerce, d’industrie et des services Souss-Massa à Agadir du 3 au 10 décembre pour des séances à 19h00.

Créées en 1991, les Semaines du film européen ont réussi à fidéliser en moyenne 12 000 spectateurs chaque année.

L’évènement est une collaboration entre l’Union européenne au Royaume du Maroc et les ambassades et instituts culturels des États membres de l’Union européenne, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication marocain, le Centre cinématographique marocain, la Fondation Hiba, et l’École supérieure des arts visuels de Marrakech.