Maroc: environ 15 000 personnes vivent avec le Sida

Maroc: environ 15 000 personnes vivent avec le Sida




Dans un exposé sur l’état des lieux de la situation des malades du Sida au Maroc, le ministre de la Santé et de la Protection Sociale a affirmé que 15 000 personnes vivent actuellement avec la maladie, assurant vouloir l’éradiquer d’ici 2030.

Dans un exposé devant les députés, Khalid Ait Taleb a indiqué que les réalités imposées par la pandémie du coronavirus ont fait que certaines maladies comme le VIH ont été reléguées au second plan.

Mais profitant de la présentation du projet de budget du ministère de la Santé au titre de l’année 2022, à un moment qui coïncide avec la célébration du 20ᵉ anniversaire de la création du Fonds mondial pour la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, le ministre a attiré l’attention des députés sur cette maladie et les ravages qu’elle continue de faire.




Selon Al Massae qui cite le ministre de la Santé, 15 000 patients atteints du VIH et régulièrement pris en charge par les autorités sanitaires, se sont faits une raison et vivent avec la maladie. Ce qui selon, Khalid Ait Taleb, constitue en soi une victoire contre le virus.

Le Maroc, a-t-il souligné, est le premier pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, et le 7ᵉ au monde, à recevoir des subventions successives du Fonds mondial pour la lutte contre le Sida et la tuberculose.

Environ 130 millions de dollars ont été éjectés dans la lutte contre cette maladie à travers divers projets. Grâce à ces mesures et à la mise en place d’infrastructures adéquates, de la formation de professionnels rompus à la tâche, et grâce à la mobilisation des différents partenaires, le Maroc a pu éviter plus de 27 000 décès et plus de 50 000 nouvelles infections au Sida.