Le Maroc déploie de grands efforts pour améliorer le climat des affaires et attirer les investissements étrangers

Le Maroc déploie de grands efforts pour améliorer le climat des affaires et attirer les investissements étrangers (Responsables italiens)




Le Royaume du Maroc déploie de grands efforts pour améliorer le climat des affaires et attirer plus d’investissements étrangers, ont souligné des responsables italiens, mercredi à Trévise, à l’ouverture de la 9ème édition du festival maroco-italien.





Les participants ont salué les différentes réformes menées par le Royaume dans le cadre d’une politique dynamique visant à encourager et promouvoir les investissements étrangers, a indiqué un communiqué des organisateurs.

Les responsables italiens ont, ainsi, évoqué l’intérêt porté par les investisseurs transalpins au marché marocain, qui offre de nombreuses opportunités dans différents secteurs. Intervenant lors du forum « Le Maroc en Italie entre le présent et le passé », tenu en marge du festival, l’ambassadeur du Maroc à Rome, Youssef Balla, a mis en avant le partenariat stratégique multidimensionnel conclu entre l’Italie et le Maroc, partenaire stable, fiable et crédible.

M. Balla a indiqué que la diaspora marocaine, bien intégrée, contribue activement à l’économie italienne, précisant qu’elle occupe 35% du secteur industriel de la péninsule et 31% du marché commercial, avec 64.173 entrepreneurs individuels.




Active dans la société civile, la communauté marocaine initie également de nombreux programmes culturels et programmes artistiques pour faire connaître les multiples facettes de notre culture dans ses dimensions arabo-musulmane, amazigh, andalouse, hébraïque et africaine, a relevé l’ambassadeur du Maroc à Rome.

Organisée par la fondation du festival maroco-italien en partenariat avec l’Association Ribat Al Fath, cette édition sera l’occasion de mettre en exergue les évolutions positives que connait le Royaume du Maroc, suite notamment à l’organisation des élections du 8 septembre qui ont consacré l’alternance démocratique dans le Royaume.

Elle sera aussi l’occasion de souligner les efforts consentis par le Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, dans la dynamique économique et sociale avec le nouveau modèle du développement et l’essor que connaissent les provinces du sud marocaines.