Le Maroc produit seulement 10% de sa consommation de gaz

Le Maroc produit seulement 10% de sa consommation de gaz




« Les gisements d’hydrocarbures dans le Royaume du Maroc demeurent insuffisamment explorés », a estimé la ministre marocaine de la Transition énergétique et du Développement durable.

C’était à l’occasion d’une séance plénière qui était consacrée à la stratégie énergétique nationale au parlement.

La ministre Leila Benali a levé un coin de voile sur le potentiel gazier du Royaume du Maroc.

Rappelant les chiffres de l’Office national des hydrocarbures et des mines, elle a indiqué que le Royaume du Maroc dispose d’une superficie totale d’exploration de 233 600 km².

La superficie d’exploration est repartie en 9 licences d’exploitation et en 53 licences d’exploration, dont 26 licences offshore.




La ministre marocaine de la Transition énergétique et du Développement durable a ajouté qu’entre 2005 et 2020, le montant d’investissement dans le secteur a atteint plus de 27 milliards de dirhams.

D’après les prévisions, la production nationale de gaz naturel devrait passer de 98 millions de mètres cubes en 2020, à plus de 110 millions de mètres cubes en 2021.

« C’est un niveau faible, en comparaison avec la consommation nationale annuelle qui dépasse aujourd’hui le milliard de mètres cubes », a toutefois relevé la ministre. Il y a du potentiel.

Elle a précisé qu’actuellement, la densité des forages au Royaume du Maroc est en moyenne de 4 puits par 10 km ², alors que la moyenne mondiale est de 1 000 puits par 10 km ².