Tebboune: L’Europe voit le Maroc comme une belle carte postale et nous comme une Corée du Nord

Tebboune : «L’Europe imagine à tort le Maroc comme une belle carte postale et nous la Corée du Nord»




Le président algérien a accordé une interview à l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Sans surprise le Royaume du Maroc était au menu de l’entrevue.

Abdelmadjid Tebboune a justifié la fermeture de l’espace aérien de son pays aux avions marocains en soulignant que «les Marocains veulent diviser l’Algérie. Leur représentant à l’ONU a parlé favorablement des aspirations indépendantistes d’une partie de notre pays, la Kabylie.

Personne, pas même le roi, n’a corrigé ses déclarations. Finalement, nous avons rompu les relations». Le chef de l’Etat algérien a, une énième fois, renouvelé à cette occasion le soutien de son gouvernement au Polisario.




«Nous sommes favorables à ce que le peuple sahraoui décide de son propre sort». En revanche, il s’est montré fermement opposé à «une partition du Mali».

Le président de l’Algérie Abdelmadjid Tebboune a par ailleurs reproché aux Européens d’ «imaginer à tort le Maroc comme une belle carte postale». Alors qu’ «au Maroc, le roi est riche, mais le taux d’analphabétisme est toujours de 45% ; chez nous, il n’est que de 9%», a-t-il tenté de justifier.

Il regrette que le Maroc soit beaucoup mieux perçu que l’Algérie. «Nous sommes vus comme une sorte de Corée du Nord. Pourtant, nous sommes un pays très ouvert», a conclu le président algérien désappointé.