Le Maroc teste ses drones turcs

Le Maroc teste ses drones turcs




Le Royaume du Maroc a procédé à un premier essai du drone Bayraktar TB2 d’origine turque qu’il a acheté en avril dernier. L’engin a été repéré, survolant le ciel de Laâyoune.

Le drone turc Bayraktar TB-2





Le drone ultra performant sans pilote était armé de munitions MAM-L, une bombe guidée par laser et GPS/INS de 22 kilogrammes, rapporte le site espagnol spécialisé Defensa, selon lequel « cette bombe intelligente peut toucher diverses cibles telles que des chars de combat, des véhicules blindés, des systèmes de défense aérien, des personnes ainsi que des navires de guerre à faible déplacement ».

L’acquisition de 13 modèles de ce type de drone, d’un coût unitaire de 5 millions de dollars, permettra au Maroc de montrer sa puissance militaire au niveau régional et faire face aux menaces déstabilisatrices dans la région.

L’essai réalisé dans le ciel de Laâyoune a été prévu dans le contrat d’achat mais également l’installation d’un centre d’opération, en plus d’un système de simulation de conduite et un système numérique de stockages des données, a conclu la même source.