Maroc: vers la digitalisation du permis de conduire

Maroc : vers la digitalisation du permis de conduire




L’examen du permis de conduire se fera à l’aide d’une voiture intelligente équipée de kits de digitalisation. C’est la stratégie à laquelle a pensé l’Agence nationale de la sécurité routière pour contourner la corruption qui entache la crédibilité de cet examen, et garantir que l’évaluation des candidats se passent dans de bonnes conditions.





Ce nouveau dispositif pourrait être opérationnel le 18 février prochain, à l’occasion de la Journée nationale de la sécurité routière.

Le directeur de la Narsa, Nacer Boulaajoul, a expliqué qu’il s’agit avant tout de faire en sorte que l’être humain intervienne le moins possible dans l’évaluation des candidats à l’examen du permis de conduire.

Toutefois, il n’a aucune idée de la date d’entrée en vigueur du nouveau dispositif.

Les responsables des auto-écoles ne partagent pas le même enthousiasme que le responsable de l’Agence nationale de la sécurité routière.

«Nous n’avons pas été associés à ce projet dont nous ignorons le contenu», a déclaré Dehhan Boubred, président de l’Union nationale des associations et propriétaires d’auto-écoles au Maroc.