Fête de l’Indépendance: un événement phare de l’histoire contemporaine du Maroc

Fête de l’Indépendance : un événement phare de l’histoire contemporaine du Royaume du Maroc




Le peuple marocain célèbre ce jeudi, dans la joie et la fierté, le 66ème anniversaire de la fête de l’Indépendance du Royaume du Maroc. Une fête caractérisée par des valeurs de nationalisme, de citoyenneté, d’engagement, de fidélité, d’honnêteté et de sacrifice.




Considérée comme une étape phare de l’histoire contemporaine du Royaume, la “Fête de l’Indépendance”, célébrée chaque 18 novembre, commémore l’illustre discours du père de la Nation, feu Sa Majesté Mohammed V, annonçant la fin du protectorat et la libération de la Patrie du joug du colonialisme.

Incarné dans la mémoire de tous les marocains, cet anniversaire est un moment de réflexion approfondie sur l’histoire glorieuse et riche en victoires du Maroc. Il s’agit d’une preuve concrète de l’unité de tous les marocains face aux difficultés et à l’adversité.

Ce moment de communion de toute une nation, donne ses lettres de noblesse au combat courageux d’un peuple uni derrière son Souverain, dont le détonateur fut la Révolution du Roi et du Peuple, le 20 août 1953.

En célébrant cette journée, le peuple marocain corrobore sa conviction et son soutien aux efforts déployés pour préserver l’intégrité territoriale du Royaume et conforter sa position singulière en tant que pays pourvoyeur de paix et de stabilité. La fête de l’Indépendance est aussi une occasion de rendre un vibrant hommage au père de la Nation, feu SM Mohammed V.




Il a a su mener le Royaume vers une nouvelle ère marquée par la victoire du droit sur l’injustice et la dignité sur l’asservissement. “Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement de la liberté et de l’indépendance”, déclara le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef le 18 novembre 1955 à son retour d’exil en compagnie de la famille Royale.

“Nous sommes passés de la bataille du petit Jihad à celle du grand Jihad”, poursuivit le regretté Souverain. Dans ce discours de l’Indépendance, feu SM Mohammed V a réaffirmé l’engagement de tous les Marocains dans le processus de construction d’un Maroc moderne et libre.

Ce processus a été poursuivi par feu SM Hassan II, qui, avec une vision sage et clairvoyante, a conforté les orientations basées sur la démocratie, le pluralisme politique et le libéralisme économique.

Fort de son indépendance, le peuple marocain s’est ainsi engagé dans un chantier d’édification nationale pour hisser le Maroc aux rangs des pays émergents et le doter d’une solide économie à même d’offrir de bonnes conditions de vie aux Marocains.




Depuis son intronisation en 1999, SM le Roi Mohammed VI a jeté les bases de la modernisation économique du Royaume à travers le lancement de chantiers d’envergure et la mise en œuvre de plans stratégiques visant notamment l’aspect socio-économique.

En effet, sous le règne de SM le Roi, les liens de symbiose et de communion entre le Trône et le peuple ne font que se consolider au service de la préservation des acquis nationaux et la promotion du développement, dans le cadre d’un Maroc des institutions et de la démocratie.

L’indépendance du Royaume est l’aboutissement de la lutte nationale menée par le Trône et le peuple, incarnée dans l’initiative historique du manifeste de l’indépendance présenté par les leaders du mouvement national, le 11 janvier 1944, en coordination totale avec le héros de la libération Feu SM Mohammed V.

Cette fête constitue également une occasion pour transmettre aux nouvelles générations toute la mesure des sacrifices consentis en vue de renforcer leur sens patriotique et leur appartenance pour contribuer positivement au processus du développement du Maroc.